Theatres > PARIS PRINTEMPS 2018 > curatEUrs

CuratEUrs

Elisa Giovannetti

θέατρον en grec ancient (du verbe θεάομαι: regarder) définissait non seulement la construction des performances mais également les endroits où les assemblées et orateurs prenaient place. Dans cet esprit, nous nous devons d’honorer le sens premier de ce qu’est le théâtre, une place où les hommes s’apprivoisent les uns lesautres.

Que faisons-nous, quand nous faisons du théâtre ?

Dans un monde où l’art et la culture semble être associés au loisir, au divertissement ou à l’industrie du spectacle, Good Chance Theatre nous offre l’opportunité de redécouvrir les rôles fondamentaux du théâtre. Le dôme Good Chance est un endroit où les gens peuvent célébrer ce qui les unis, et non ce qui les divise, où les différences deviennent des perspectives et non des distances, où nous pouvons vivre au présent dans un monde meilleur que nous rêvons pour le futur.

Pour les trois semaines de ma direction artistique, les différents artistes se rencontrerons pour la première fois au sein du dôme Good Chance et échangerons, explorerons ensemble. Ils créeront des performances qui seront représentées au tout premier Hope Show de Good Chance Paris cette année. A travers ces expériences, nous capturerons tout ce qui émergera des ateliers, des différentes disciplines explorées dans le dôme, dans l’objectif de pouvoir partager les émotions. Ensemble, nous ferons du théâtre une évidence, avec joie et positivité et montrerons que le monde dans lequel vivons n’est pas le seul monde envisageable.

Jack Ellis

Nous, participants et artistes, travaillerons avec La Llave Maestra, une compagnie chilienne de théâtre physique, et avec Sofian Jouini, breakdancer, danseur et chorégraphe.Nous combinerons le travail de théâtre physique et la mode en utilisant des vêtements donnés à Emmaüs pour les réfugiés. Ceux-ci seront déconstruits puis reconstruits par des groupes de réfugiés travaillant aux côtés des designers, étudiants et anciens de l'International Fashion Academy Paris. Notre objectif est d’utiliser tous les aspects du théâtre physique, de la danse et de la mode dans un défilé de mode immersif intitulé « The Good Chance Hope Walk » où les participants seront des concepteurs, chorégraphes, couturiers, maquilleurs et coiffeurs.Ce programme sera entrecoupé d'ateliers quotidiens organisés par une école internationale d'art dramatique basée à Paris, et par Simón Hanukai, un praticien de théâtre immersif et professeur de théâtre de New York. 

Vincent Mangado

Comédien, et après une formation classique au Conservatoire, il est depuis vingt ans au Théâtre du Soleil. Ils y sont 85 personnes de plus de 25 nationalités ; c’est une fenêtre ouverte sur le monde, humaine et artistique. C’est cette expérience qu’il désire partager : celle de gens faisant œuvre commune avec des parcours différents, d’un théâtre qui a pour devise que « le trésor, c’est l’autre », d’un théâtre qui se nourrit de l’ailleurs, et qui revendique sa place au cœur de la cité. Celle, enfin, d’un théâtre où l’art et la vie sont indissociables, où la cuisine n’a pas moins d’importance que la scène, et qui a su garder le goût de la fête! En invitant des artistes de la « galaxie du Soleil », de plusieurs disciplines, il veut créer des ponts, des liens entre les formes et entre les personnes. Un des fils rouges sera le lien entre les arts graphiques et les arts scéniques, et le théâtre masqué et traditionnel de Bali et d’Europe. Un autre sera la musique, chantée et jouée, accompagnant le théâtre et la danse.